Portrait d’influenceur : rencontre avec Clément Lazuech

“Influenceur”, un métier qui fait rêver autant qu’il questionne. Ils sont devenus, au fil de l’évolution du digital, des leaders d’opinion auprès de leur communauté (souvent des adolescents). Rencontre avec l’un d’entre eux : Clément Lazuech, ambassadeur de notre belle ville de Toulouse.

Peux-tu nous définir le métier d’influenceur en quelques mots ?

Un influenceur, c’est quelqu’un qui fait de la recommandation. Je donne un avis, qui m’est propre, et je l’expose auprès de ma communauté. L’avis peut-être ensuite pris en compte ou non.

D’ailleurs, que penses-tu du mot influenceur ?

Le mot influence a un côté péjoratif. Cependant, l’influence peut être positive ou négative. Pour un influenceur, il s’agit en tout cas de donner des conseils à sa communauté. D’ailleurs, pour aller plus loin, une personne choisit d’être influencée ou non.

Comment en es-tu venu au métier d’influenceur ? Par quoi as-tu commencé ?

J’ai d’abord été mannequin et acteur international pendant 5 ans. C’est à cette période que j’ai commencé à voyager et à rencontrer pas mal de gens. Ces personnes souhaitaient savoir d’où je venais et j’étais surpris de voir que pour eux, la France c’était seulement Paris. J’étais fier de leur parler de Toulouse. C’est à ce moment-là que j’ai eu envie de montrer via les réseaux sociaux d’où je venais et la richesse de ma région.

Cette envie personnelle est donc née il y a 4 ans et cela m’a mené au métier d’influenceur. J’ai eu de la chance à l’époque de voir ma communauté se développer rapidement. C’était pour moi l’occasion de montrer ma ville avec fierté et de montrer qui j’étais. J’ai été très vite considéré comme un ambassadeur de Toulouse. Aujourd’hui je suis vraiment ambassadeur de la Ville rose.

Pour toi, c’est plutôt une passion ou un métier à part entière ?

C’est un métier, et je suis passionné de faire ce métier. Être influenceur, c’est chaque jour des opportunités différentes, de nouvelles rencontres, des souvenirs etc. Cela demande beaucoup de temps et c’est parfois difficile de déconnecter. C’est comme un bébé que l’on voit grandir et que l’on fait grandir. C’est dur de le laisser de côté !

Combien de temps passes-tu à réaliser tes publications, photos, vidéos ?

A partir du moment où j’accepte de collaborer avec une marque, il me faut une à deux heures pour préparer et faire le shooting photo. Ensuite, il faut compter environ une heure pour faire les retouches photo. Et tout ça sans compter qu’il faut trouver un angle, une idée originale, rédiger le contenu et trouver les bons hashtags.

Comment gères-tu ton quotidien ?

Ma vie professionnelle et ma vie personnelle sont très liées. C’est difficile de s’imposer des horaires de travail. Il faut savoir mettre une limite pendant certains moments de sa vie personnelle.

Mon feed Instagram représente assez bien mon quotidien. Certains posts sont plus spontanés que d’autres. Cependant je choisis ce que je veux montrer à ma communauté. Il est important de savoir se protéger.

Pour toi, quels avantages et quels inconvénients au quotidien ?

L’inconvénient, c’est de savoir se mettre des limites et se fixer des horaires pour déconnecter. Côté avantage, j’ai l’impression de vivre un rêve éveillé ! Bien sûr, je n’oublie pas d’où je viens, d’où je suis parti et les efforts et sacrifices que j’ai dû fournir pour avancer dans mes projets.

Quelle relation entretiens-tu avec ta communauté ?

Une relation basée autour du partage. J’ai la chance d’avoir une communauté réceptive à mes valeurs (le fait que je sois fier d’être du Sud). Les échanges sont sains et bienveillants. Il m’arrive même parfois que mes abonnés me donnent des conseils sur des adresses à tester pendant mes voyages. Je suis très content de ce lien construit avec mes followers.

Tous les jours je reçois des petits messages de membres de ma communauté, ou d’influenceurs avec qui j’ai noué des liens d’amitié. C’est cet aspect relations humaines du métier que j’apprécie aussi. Je fais en sorte de répondre à tous les commentaires et messages privés.

Pour remercier ma communauté, je propose un maximum de jeux concours afin de leur faire gagner des cadeaux. Quand on est influenceur, il ne faut pas oublier que si on en est là, c’est aussi grâce à notre communauté.

Quelles sont les bonnes pratiques pour réussir le métier d’influenceur ?

Je dirais qu’il faut avant tout rester authentique. Il ne faut pas hésiter à montrer sa personnalité tout en restant à l’écoute. Donner des conseils comme vous le feriez à vos proches ou à vos amis. Respectez les autres et ne surtout pas prendre la grosse tête. Ensuite, je dirais qu’il faut faire travailler sa créativité et vouloir raconter son histoire.

Selon toi, quel est l’avenir de l’influence ?

D’un point de vue personnel, je pense que si l’engouement pour les influenceurs s’arrête, l’expérience que j’ai acquise ne sera pas perdue. L’influence a très certainement de belles années devant elle. Peut-être que le terme d’influenceur disparaîtra au profit de celui de Community Manager ou de Social Media Manager. Mais c’est, pour moi, un métier qui existera toujours.

Des projets pour l’avenir ?

Je pense bien évidemment au métier de Social Media Manager, pour apporter mon expérience dans l’influence aux marques avec lesquelles je collaborerai si j’arrête le métier d’influenceur.

Mais ce qui m’attirait davantage, ce sont les projets touristiques. J’aime l’idée de pouvoir montrer les innombrables richesses et beautés du monde via les réseaux sociaux.

Actualités similaires

Les influenceurs, levier de communication des destinations touristiques

16-01-2019 - Ecran Total

Depuis quelques années, un nouvel outil de communication touristique voit le jour : les recommandations des influenceurs. Cette nouvelle pratique est de plus en plus utilisée par les destinations touristiques. Nouveau contexte, nouvelle communication touristique Saviez-vous que #travel était l’un des 100 hashtags les plus populaires dans le monde en 2018 ? Il faut dire […]

lire la suite
miniature article community manager

Community Manager, un métier à portée de tous ?

20-02-2019 - Ecran Total

Lorsqu’on lit que plus de 216 millions de photos sont likées sur Facebook chaque minute dans le monde, on ne peut qu’affirmer que le Community Manager est devenu un poste clé dans une entreprise. Tandis que certains pensent encore qu’il suffit de se promener sur les réseaux sociaux pour être Community Manager, d’autres l’intègrent dans […]

lire la suite

Internet Explorer, this is the end

04-04-2019 - Ecran Total

Chris Jackson de la grande firme Microsoft a récemment posté un ticket annonçant la “fin” d’Internet Explorer. Ce navigateur mal aimé voit ses derniers jours approcher, mais pour le plus grand bien de tous. Bien que disponible au téléchargement pour encore quelques années, Microsoft déconseille d’utiliser Internet Explorer comme explorateur par défaut. Celui-ci avait été […]

lire la suite
miniature article palissade

La palissade, habille et sécurise les boutiques en rénovation

06-03-2019 - Ecran Total

Centres commerciaux en travaux, hypermarchés en extension, boutiques en rénovation, la palissade est l’atout incontournable pour les grandes enseignes lors de projets de construction. Que cela soit pour cacher les travaux en cours, sécuriser le périmètre, ou encore apporter de la visibilité à une nouvelle enseigne, la palissade se présente comme un support de communication […]

lire la suite
+ d'articles