Les différents types de crowdfunding

Financer une entreprise dont le business model n’est pas encore défini est un risque que les établissements bancaires ne prennent pas toujours. Depuis plusieurs années, le crowdfunding est de plus en plus plébiscité par les entrepreneurs pour pallier à cela. 

Quand il s’agit de crowdfunding, toutes les plateformes ont un point commun : elles mettent en relation un porteur de projet avec ses investisseurs, sans faire appel aux organismes financiers. Sur le web, vous trouverez trois types de plateforme de crowdfunding : le don, le prêt et la prise de participation au capital. Décryptage de ce phénomène de plus en plus courant. 

Le reward-based crowdfunding

Les plateformes de don

Il existe des plateformes de crowdfunding caritatif qui permettent aux internautes de donner au porteur de projet, sans contrepartie. Il s’agit alors d’une levée de fonds, considéré comme une donation ou du mécénat. 

Le plus souvent, les projets faisant appel à ces plateformes de don sont des projets caritatifs menés par des particuliers. 

Le financement sans contreparties financières

Cette forme de crowdfunding est la plus connue. Elle est idéale pour les porteurs de projet en création d’entreprise car elle permet d’évaluer l’intérêt des internautes pour ce projet. Dans ce cas précis, le porteur de projet doit récompenser les contributeurs de la campagne à travers une contrepartie symbolique, ou plus conséquente.

Au départ, les associations et les entreprises à vocation sociale ou solidaire n’arrivant pas à obtenir des financements bancaires classiques faisait appel à ce type de pratique pour pouvoir financer leur projet. 

Les plateformes de reward-based crowdfunding : Ulule, Kisskissbankbank…

L’equity-based crowdfunding (crowdfunding en actions)

Il s’agit d’un crowdfunding en investissement au capital. Le porteur de projet fait appel à des investisseurs qui prendront des participations au capital de l’entreprise. L’avantage ? S’adresser directement à des investisseurs avertis, ayant une forte capacité d’investissements et motivés par le projet. 

Les plateformes de reward-based crowdfunding : Wiseed, Anaxago, Smart Angels…

Le lending crowdfunding (prêt participatif)

Dans le cas du lending crowdfunding, l’investisseur est rémunéré par les intérêts. C’est un système de crédit sans passer par la banque, car le prêt est à intérêt. L’investissement maximum est de 4000€ par investisseur et le montant de la levée de fonds totale est d’un million maximum. 

La durée du prêt et les taux d’intérêts sont fixés au cas par cas, avec une moyenne de 3 à 4 ans et des rémunérations du capital entre 3 et 12%.

Les plateformes de reward-based crowdfunding : Bolden, Unilend…

Les nouvelles formes de crowdfunding

Petit bonus ! De nouvelles formes de crowdfunding voient le jour sur le web. C’est le cas des plateformes Tipeee, Patreon et uTip : le financement participatif basé sur la philosophie du tip (pourboire). Dans ce cas particulier, les créateurs fournissent des contenus réguliers et gratuits. Autrement dit, le contenu existe déjà et c’est à la communauté du créateur de le rémunérer et de le soutenir dans ce qu’ils font déjà.

Sur sa fiche de présentation, le créateur doit renseigner son travail, sa démarche, le type de contenu proposé et le rythme de publication. Ces plateformes ont aussi un système de contrepartie. En fonction du montant que donne le mécène, celui-ci pourra bénéficier ou non de contreparties prédéfinies par les créateurs.

Actualités similaires

L’évolution des enseignes de magasin

21-03-2019 - Ecran Total

Une enseigne, qu’est-ce que c’est ? Par définition une enseigne est un élément de signalétique permettant d’identifier un lieu, une boutique à l’aide d’emblèmes particuliers, de textes, de symboles et formes visibles et compréhensibles par un large public. Positionnée en hauteur à côté des vitrines et entrées des boutiques, elle permet au public de les […]

lire la suite

Les familles de typographie

16-05-2019 - Ecran Total

Les graphistes portent une attention particulière aux typographies et à leurs usages. Quelle typographie choisir pour quel type de situation ? Lesquelles éviter ? Dans quel cas ? Comment sont catégoriser les différents types de typographie ? Autant de questions qu’ils se posent lors de l’utilisation de ces dernières sur les supports de communication. Mais […]

lire la suite
miniature article palissade

La palissade, habille et sécurise les boutiques en rénovation

06-03-2019 - Ecran Total

Centres commerciaux en travaux, hypermarchés en extension, boutiques en rénovation, la palissade est l’atout incontournable pour les grandes enseignes lors de projets de construction. Que cela soit pour cacher les travaux en cours, sécuriser le périmètre, ou encore apporter de la visibilité à une nouvelle enseigne, la palissade se présente comme un support de communication […]

lire la suite

Les influenceurs, levier de communication des destinations touristiques

16-01-2019 - Ecran Total

Depuis quelques années, un nouvel outil de communication touristique voit le jour : les recommandations des influenceurs. Cette nouvelle pratique est de plus en plus utilisée par les destinations touristiques. Nouveau contexte, nouvelle communication touristique Saviez-vous que #travel était l’un des 100 hashtags les plus populaires dans le monde en 2018 ? Il faut dire […]

lire la suite
+ d'articles