Les différents types de crowdfunding

Financer une entreprise dont le business model n’est pas encore défini est un risque que les établissements bancaires ne prennent pas toujours. Depuis plusieurs années, le crowdfunding est de plus en plus plébiscité par les entrepreneurs pour pallier à cela. 

Quand il s’agit de crowdfunding, toutes les plateformes ont un point commun : elles mettent en relation un porteur de projet avec ses investisseurs, sans faire appel aux organismes financiers. Sur le web, vous trouverez trois types de plateforme de crowdfunding : le don, le prêt et la prise de participation au capital. Décryptage de ce phénomène de plus en plus courant. 

Le reward-based crowdfunding

Les plateformes de don

Il existe des plateformes de crowdfunding caritatif qui permettent aux internautes de donner au porteur de projet, sans contrepartie. Il s’agit alors d’une levée de fonds, considéré comme une donation ou du mécénat. 

Le plus souvent, les projets faisant appel à ces plateformes de don sont des projets caritatifs menés par des particuliers. 

Le financement sans contreparties financières

Cette forme de crowdfunding est la plus connue. Elle est idéale pour les porteurs de projet en création d’entreprise car elle permet d’évaluer l’intérêt des internautes pour ce projet. Dans ce cas précis, le porteur de projet doit récompenser les contributeurs de la campagne à travers une contrepartie symbolique, ou plus conséquente.

Au départ, les associations et les entreprises à vocation sociale ou solidaire n’arrivant pas à obtenir des financements bancaires classiques faisait appel à ce type de pratique pour pouvoir financer leur projet. 

Les plateformes de reward-based crowdfunding : Ulule, Kisskissbankbank…

L’equity-based crowdfunding (crowdfunding en actions)

Il s’agit d’un crowdfunding en investissement au capital. Le porteur de projet fait appel à des investisseurs qui prendront des participations au capital de l’entreprise. L’avantage ? S’adresser directement à des investisseurs avertis, ayant une forte capacité d’investissements et motivés par le projet. 

Les plateformes de reward-based crowdfunding : Wiseed, Anaxago, Smart Angels…

Le lending crowdfunding (prêt participatif)

Dans le cas du lending crowdfunding, l’investisseur est rémunéré par les intérêts. C’est un système de crédit sans passer par la banque, car le prêt est à intérêt. L’investissement maximum est de 4000€ par investisseur et le montant de la levée de fonds totale est d’un million maximum. 

La durée du prêt et les taux d’intérêts sont fixés au cas par cas, avec une moyenne de 3 à 4 ans et des rémunérations du capital entre 3 et 12%.

Les plateformes de reward-based crowdfunding : Bolden, Unilend…

Les nouvelles formes de crowdfunding

Petit bonus ! De nouvelles formes de crowdfunding voient le jour sur le web. C’est le cas des plateformes Tipeee, Patreon et uTip : le financement participatif basé sur la philosophie du tip (pourboire). Dans ce cas particulier, les créateurs fournissent des contenus réguliers et gratuits. Autrement dit, le contenu existe déjà et c’est à la communauté du créateur de le rémunérer et de le soutenir dans ce qu’ils font déjà.

Sur sa fiche de présentation, le créateur doit renseigner son travail, sa démarche, le type de contenu proposé et le rythme de publication. Ces plateformes ont aussi un système de contrepartie. En fonction du montant que donne le mécène, celui-ci pourra bénéficier ou non de contreparties prédéfinies par les créateurs.

Actualités similaires

Nouveauté Instagram : la catégorisation des abonnements

13-02-2020 - Ecran Total

Ca y est, vous l’attendiez ? La nouvelle fonctionnalité d’Instagram est enfin disponible ! Vous pouvez désormais catégoriser vos abonnements en fonction de la fréquence des interactions avec les comptes.  Un outil simple et pratique Plus besoin de naviguer dans votre liste d’abonnements pour chercher vos comptes favoris ! Vous pouvez y avoir accès plus […]

lire la suite

La valorisation des sponsors par le marquage : pourquoi et comment ?

02-05-2019 - Ecran Total

Lors d’événements de grande envergure, comme des concerts, des festivals, des salons, des conventions, des animations de centres commerciaux, ou encore des compétitions sportives, il est possible de valoriser les marques sponsors à l’aide de supports de communication prédéfinis. Qu’est-ce qu’une marque sponsor nous direz-vous ? Une entreprise qui soutient un organisme ou une action […]

lire la suite
miniature article community manager

Community Manager, un métier à portée de tous ?

20-02-2019 - Ecran Total

Lorsqu’on lit que plus de 216 millions de photos sont likées sur Facebook chaque minute dans le monde, on ne peut qu’affirmer que le Community Manager est devenu un poste clé dans une entreprise. Tandis que certains pensent encore qu’il suffit de se promener sur les réseaux sociaux pour être Community Manager, d’autres l’intègrent dans […]

lire la suite

Vers la fin de la culture du like ?

05-12-2019 - Ecran Total

A l’heure de la course aux likes et à la popularité, les réseaux sociaux sont devenus une véritable compétition où influenceurs et anonymes se livrent une bataille sans merci. Chaque post se transforme en outil de communication où angles, filtres et hashtags sont travaillés avec le plus grand soin, au grand dam de l’authenticité et […]

lire la suite
+ d'articles